Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Une cellule régionale d'appui pour la réussite du Service Civique en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes
  • : Dans le cadre du Pacte régional de confiance pour l’emploi des jeunes, le Conseil Régional Poitou-Charentes se mobilise pour la réussite du Service Civique dans la région et met en place une « cellule d’appui » pour les jeunes et les structures d’accueil de la région.
  • Contact
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 09:36

 

Invité à la CPU le 16 avril dernier, François Chérèque, président de l’Agence du service civique, a appelé l’ensemble des présidents d’université à développer le dispositif au sein de leur établissement.

Pour le moment, le service civique s’est essentiellement développé dans les associations. Notre marge de progression est très importante dans les collectivités territoriales, dans les hôpitaux et bien sûr dans les universités.

L’université est un partenaire incontournable pour l’Agence, à la fois pour développer de nouvelles missions dans les établissements, mais aussi pour accueillir des volontaires extérieurs. L’idée est de permettre à de jeunes étudiants de faire leur service civique, mais aussi de donner la possibilité à des jeunes qui ne sont pas étudiants et pour lesquels l’université semble être un milieu inaccessible de pouvoir faire leur service civique à l’Université.
Nous pouvons construire ensemble des missions relatives à la formation, à l’animation, aux activités sportives, à la médiation auprès des services culturels, à la médecine préventive, à la vie étudiante…

Les établissements d’enseignement supérieur doivent à présent se mobiliser pour développer le service civique en leur sein. Nous pouvons les y aider, notamment en facilitant les démarches administratives : un guide réalisé avec la CPU sera disponible prochainement. Il donnera aux universités tous les renseignements utiles et valorisera les missions déjà mises en œuvre par les universités agréées.
Le CNOUS va également développer ses propres missions, en les articulant bien sûr avec celles des universités situées sur les mêmes sites. Beaucoup d’associations interviennent par ailleurs déjà dans les universités. Un des objectifs aujourd’hui est de coordonner toutes ces actions.


D’après une étude réalisée en juin 2014 par l’Observatoire de la jeunesse, 6 mois après la fin du service civique, 75 % des jeunes ont trouvé un emploi ou sont en formation. Quand ils cherchent du travail, les jeunes savent valoriser leur service civique. Et les entreprises sont séduites par ce genre d’expérience.
La mise en place d’un cadre formel du service civique au sein des universités marque un pas important. En effet, le service civique n’est pas un stage, et encore moins un emploi étudiant.


Lire l'interview complète
Source : www.cpu.fr

Partager cet article

Published by service-civique-poitou-charentes - dans ACTU DU DISPOSITIF